Mission impossible


Je pense que vous n'êtes pas sans savoir que la marque New Balance s'est associée avec Comptoir des Cotonniers pour sortir la 420 en deux coloris en édition limitée. Comme je l'ai expliqué dans mon panier du mois de septembre, cette basket qui me faisait horreur il y a encore quelques temps, est devenue un véritable ravissement à mes yeux. Je ne vous refais pas le coup de la logique, hein. Après avoir tergiversé quelques jours, pris la tête jour et nuit à Monsieur Maurice, j'ai enfin pris ma décision : ces New Balance seront miennes.
Voici le déroulement minute par minute de ma quête du Saint-Graal :
19h45 - Arrivée au centre commercial qui ferme ses portes à 21 heures précises.
19h50 - Entrée aux Galeries Lafayettes. Direction le corner Comptoir des Cotonniers.
19h55 - Arrivée au corner Comptoir des Cotonniers. Aperçu au loin des New Balance brillant de mille feux sur leur étagère blanche laquée.
19h58 - Ruée sur les New Balance.
20h00 - Tour intégral du corner à la recherche d'une vendeuse.
20h02 - Premier constat : pas de vendeuse présente.
20h05 - Pêche aux renseignements auprès d'une caissière pour savoir où pourrait être ladite vendeuse.
20h07 - Réponse reçue : la vendeuse doit probablement être en réserve et devrait revenir bientôt.
20h09 - Retour au corner Comptoir et toujours pas de vendeuse.
20h15 - R.A.S
20h20 - Deuxième pêche aux informations auprès des DEUX vendeuses du corner The Kooples.
20h21 - Réponse reçue : la vendeuse de chez Comptoir a fini son service, et est partie depuis longtemps.
20h22 - Tête de décomposition, les New Balance toujours en mains.
20h23 - Tête de chien battu voulant engendrer la pitié.
20h24 - Tentative d'aide des vendeuses The Kooples.
20h25 - Réquisition de TROIS vendeuses pour UNE paire de baskets.
20h27 - Demande de deux pointures différentes à la première vendeuse qui demande à la seconde - en possession des clés du corner Comptoir - d'aller les chercher.
20h30 - Arrivée des deux paires.
20h31 - Retrait des antivols par la troisième vendeuse.
20h34 - Deuxième constat : l'une des paires est trop petite et l'autre semble trop juste.
20h36 - Demande (bis) d'une autre pointure à la première vendeuse qui demande encore à la seconde d'aller les chercher.
20h37 - Sale impression d'être hyper reloud.
20h38 - La nouvelle pointure arrive.
20h39 - Retrait (bis) des antivols par la troisième vendeuse.
20h40 - La nouvelle pointure est trop grande. Moment de solitude.
20h41 - Sale impression d'être la cliente la plus reloud de la journée, voire du mois, pour pas dire de l'année.
20h42 - Réessayage de la seconde paire. Prise de décision - encore heureux que je sois rapide pour ce genre de choses; on était pas sorti de l'auberge sinon.
20h45 - Paiement.
Conclusion : Ne plus jamais aller acheter quoique ce soit à la fermeture des magasins.


Gilet - Pull & Bear
T-shirt - Asos
Pantalon - Zara
Pochette - Asos
Collier - Nali






6 commentaires:

  1. Oh là là j'adore ton collier, ton pull et ton gilet :D
    J'aime venir faire un tour sur ton blog à cause de son style et l'ambiance générale qui y règne avec ces notes d'humour.

    Bonne journée.
    Bises.

    http://artemis-leblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  2. très joli look! j'adore le collier et la pochette

    RépondreSupprimer
  3. elles sont trop cool ces baskets

    RépondreSupprimer
  4. j'adore ton collier et le gillet! je vais vite aller faire les boutiques moi!! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très contente que la tenue vous plaise mais encore plus contente que le contenu de cet article vous ait fait rire !

    RépondreSupprimer