A coeur ouvert


Je reviens avec un article un peu différent de d'habitude, une sorte de trêve dans l'humour et l'auto-dérision qui règnent la plupart du temps afin de laisser place à ce besoin irrépressible de faire une pause, et de mettre des mots sur ce que je vis depuis maintenant des mois. Au mois de septembre, j'avais trouvé un peu de force en moi pour réapparaître, et venir vous faire part dans les grandes lignes, de la raison de mon absence prolongée et imprévue. Par les quelques lignes que j'avais alors écrites, j'avais rendu ce qui n'était resté qu'implicite, suffisamment évident pour que vous puissiez comprendre le pourquoi du comment. L'envie se fait désormais ressentir de laisser parler ma peine. A coeur ouvert. Ce que je m'apprête à écrire ne sera pas un hommage, non, car cela serait synonyme pour moi, d'au revoir, de fin, et je me refuse catégoriquement à raisonner de la sorte. Alors, je prends une profonde inspiration, et je me lance. Cet été, j'ai perdu mon père. Violemment. Brutalement. Trop tôt. Trop vite. Trop jeune. Un choc émotionnel qui vous propulse dans une autre dimension. Un état second dans lequel vous perdez tout sens de la rationalité. Une plongée en apnée dont vous ne parvenez pas à vous sortir. Vous passez par mille émotions et états à la seconde. L'anéantissement. Les pleurs. Le déni, souvent. Les rires, parfois. Les questionnements. Le souvenir. La résignation. La mélancolie. La solitude. Malgré tout le soutien que vous recevez, vous vous retrouvez seul à gérer votre propre souffrance, ce mal insupportable dont personne ne peut vous libérer. Vous vous regardez dans le miroir, vous vous reconnaissez mais ce n'est plus vous : une partie de vous-même s'est envolée le jour où...Ce n'est pas anodin si j'ai choisi le mois de décembre pour exprimer ma douleur même si j'affiche un sourire de façade. Ce mois qui est normalement synonyme de moments de joie et de partage en famille. Ce mois qui nous était si cher. Ce mois vide de sens à présent. Alors, à ma façon, j'ai décidé de panser ma blessure au coeur avec une broderie simplissime mais tellement symbolique. Parce que lui comme moi avons toujours su que nous n'avions pas besoin de mots pour nous comprendre. A lui. Pour toujours.

P.S : Annonce un peu plus joyeuse puisque la grande gagnante du concours Mister Spex est Sienna Lou (Ingrid B**V** sur Facebook).


Manteau - Asos
T-shirt - Maison Labiche
Pantalon - Zara
Chaussures - Superga
Sac - Asos
Echarpe - Zara
Boucles d'oreilles - Agatha








18 commentaires:

  1. Magnifique texte. Vraiment très touchant et beau, il m'a bouleversée. Tu es si jolie et courageuse avec ce beau sourire.
    Merci pour le partage.
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Ton texte me touche énormément. J'ai perdu mon papa il y a quelques années et déjà... alors certes, le temps panse les blessures, mais le vide est toujours là. Je t'envoie de tendres pensées et te souhaite bien du courage dans cette épreuve. Be strong =)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis sure que de là-haut ton papa est très fière de toi : déjà de te voir si forte et souriante et aussi pour ce joli blog que tu tiens avec une si belle sincérité! Merci de t'être confier à nous, je te souhaite sincèrement d'être chaque jour un peu plus heureuse et de moins ressentir cette douleur, courage <3 (tu es superbe sur les photos, le look aussi est top!)

    RépondreSupprimer
  4. très bel article...courage pour l'année à venir, qu'elle te soit plus douce...

    RépondreSupprimer
  5. Un magnifique hymne d'amour à son papa avec des mots m'ont bouleversé et donné les larmes aux yeux! Je ne peux pas ressentir ta souffrance mais j'imagine combien son absence doit être tellement difficile ! Je pense à toi bien fort et t'embrasse...

    RépondreSupprimer
  6. Coucou,
    Bon courage a toi la belle, même si on ne peut pas comprendre cette tristesse que tu as, ton papa peut être fier de toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. pas de mots pour décrire ton post pleins d'émotions.
    Force et courage
    Sophienjoy

    RépondreSupprimer
  8. Je te souhaite plein de courage dans ce moment difficile.

    RépondreSupprimer
  9. Quel texte, quels mots pour une douleur j'imagine indescriptible. Ainsi brodé près de ton Coeur, ton papa est reste encore plus intensément.

    RépondreSupprimer
  10. Bon courage, cette nouvelle année ne pourra surement que t'amener des bonnes choses !

    RépondreSupprimer
  11. Courage, c'est un bel hommage que tu lui rends, il ne pourrait en être que fier ♥ !
    sophieplusmode

    RépondreSupprimer
  12. je jalouse ta grosse écharpe elle est parfaite
    cette tenue te vas super bien
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  13. C'est bien, maintenant, j'ai lu deux lignes à peine que je pleurais déjà
    Merci pour ce texte, magique, émouvant, sincère.
    Je suis touchée, tu es forte, je ne sais même pas si j'aurais eu ta force à ta place
    Et quand ce jour arrivera je ne l'aurais pas je pense ....
    BRAVO, et belle année, garde ton sourire si ... merveilleux
    http://mademoisellevi.com/

    RépondreSupprimer
  14. Très belle <3 j'adore tn Echarpe <3

    www.swingchic.com

    RépondreSupprimer
  15. J'adoooore ton écharpe!! Je suis complètement fan des grosses écharpes et la tienne est canon!!

    Bisous, Céline
    http://theopen-closet.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  16. Je découvre juste ce post et il m'a profondément touchée, j'en ai les larmes aux yeux. Ce que tu as vécu (et vis encore) est terrible et injuste. La vie réserve de bonnes surprises mais aussi des cruelles et tu en as fait les frais. Magnifique cette broderie, magnifique ton texte. Ton papa sera toujours avec toi, d'une façon ou d'une autre. Gros bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  17. Top top !! J'adore, surtout le manteau et l'écharpe :-)

    A très bientôt

    Cocondelin.blogspot.fr

    RépondreSupprimer